A- A A+


2ème Forum des Conseils 18 février 2012 - Marseille


Construire le pôle métropolitain : la société civile propose

2ime forum du dveloppement054

 

Pour la 2ème année consécutive, les Conseils de développement du Pays d'Aix, du Pays d'Aubagne et de l'Etoile, de Marseille Provence Métropole, aujourd'hui rejoints par le Comité de consultation Ouest Etang de Berre, ont organisé une journée de débat entre la société civile et les Présidents des intercommunalités autour des enjeux du développement métropolitain.

 

Parce qu'il est urgent d'améliorer l’accès à l’emploi, la mobilité, la mise en réseau des ressources et des acteurs économiques à une échelle cohérente, les Conseils de développement ont proposé aux élus une série de projets concrets à mettre en place dans le cadre du pôle métropolitain. 

 

 

Ces échanges ont permis de nouer un véritable dialogue métropolitain entre les élus et la société civile : 

2ime forum du dveloppement110"Il faut innover dans tous les domaines, y compris en politique, et le pôle métropolitain nous offre l'opportunité de tester un nouveau mode de collaboration" Magali Giovannangeli, Présidente de la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile

 

« Ces journées permettent de poser les problèmes, de donner du sens et fixer le cap. A nous de le tenir et d’avancer. » Eugène Caselli, Président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole

 

« D’ores et déjà c’est un succès car tout le monde parle métropolitain, les gens sont avertis de la révolution qui est en train de s’opérer. »  Maryse Joissains-Masini, Présidente de la communauté d'agglomération du Pays d'Aix  

 

2ime forum du dveloppement239

« On va faire du benchmarking, réfléchir à un projet de statut qui permettra une gouvernance adaptée, identifier les projets prioritaires et voir comment on les finance. Les projets seront à la carte et pilotés par un Président d’intercommunalité et démarreront le 1er janvier 2013. » Eugène Caselli, Président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole

 

«Je salue l’expertise des conseils de développement qui est extraordinaire dans ses productions  (…) La réflexion des maires peut être aussi créative et innovante en particulier sur le sujet de la proximité ».Magali Giovannangeli, Présidente de la communauté d'agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile

 

« Les 3 Présidents qui sont là n’ont pas l’intention de prendre du retard. Un pôle métropolitain se fera autour des trois intercommunalités présentes laissant le processus ouvert aux agglomérations qui ont besoin de plus de temps pour nous rejoindre. » Maryse Joissains, Présidente de la communauté d'agglomération du Pays d'Aix.

 

Une démarche pragmatique de construction par projets

Les Conseils de développement ont rappelé qu’il ne s’agissait pas de débattre de questions institutionnelles liées aux différents statuts proposés par la loi de réforme des collectivités (pôle métropolitain ou métropole), mais bien d’avancer de manière pragmatique en s’attachant à définir des projets communs et prioritaires, capables de part leur envergure d'avoir un impact signicatif sur le développement du territoire. 

 

Ce changement d'échelle dans l'ambition et la cohérence des projets est également indispensable pour capter les financements de l'Etat et de l'Europe : les projets seront d'autant plus crédibles et aptes à convaincre les investisseurs publics (et privés) qu'ils proposeront des solutions cohérentes sur le long terme prenant en compte la totalité des atouts disponibles sur chaque territoire.

 

Les Conseils de développement ont donc insisté sur la question des moyens financiers, qui ne doit pas être envisagée sous le seul prisme de la fiscalité. Le pôle métropolitain est un moyen de canaliser les sources de financements extérieurs : il permettra de rendre les projets du territoire éligibles aux appels d'offres les plus ambitieux, comme le prouve l'exemple récent de l'Université Unique, dont le projet Idex vient d'être validé par le Ministère dans le cadre du Grand Emprunt.

 

Propositions en termes de déplacements et solidarités urbaines :

Face à une offre en transports en commun inadaptée au million de déplacements métropolitains quotidiens, les Conseils de développement proposent pour améliorer la cohérence du dispositif :

  • L’adoption d’un réseau armature interurbain contenant « 5 métrocorridors » reliant toutes les grandes centralités métropolitaines (universités, pôles économiques et commerciaux…) maillé par plusieurs pôles d’échanges bien calibrés pour faire vivre l’intermodalité.
  • La constitution d’une AOT interurbaine métropolitaine ayant la charge de concevoir, gérer et développer sur ce réseau les transports interurbains.
  • Le développement d'une offre cohérente combinée train/car dont l’accès sera facilité par une tarification et une billettique unique.
  • Un engagement collectif sur un certain nombre d’opérations co-financées permettant d’améliorer l’offre de service et les infrastructures actuelles.

PROPOSITIONS En termeS d’économie, d’innovation, d’emploi :

C’est par son niveau de formation, sa capacité à savoir innover, sa créativité et son intelligence collective qu’un territoire construit aujourd’hui sa compétitivité.

 

Les Conseils de développement proposent que le pôle métropolitain devienne le support d'une politique d'accompagnement au développement économique et à l'innovation :  

  • Réhabiliter l'industrie et la création d'entreprises de transformation au sein des politiques de développement ;
  • Conforter la complémentarité des pôles technologiques et zones d'activités existantes, renforcer leur accessibilité et leur ouverture sur la ville ;
  • Concevoir des outils de soutien aux entreprises métropolitains et constituer un fonds d'amorçage ; 
  • Favoriser le passage de l’innovation à l’usage par une réorientation des dispositifs d’aides publiques pour améliorer le portage vers les marchés, à l'échelle nationale et surtout internationale (export) ;
  • Utiliser les pôles de compétitivité pour faciliter les relations contractuelles entre grands donneurs d'ordres et petites entreprises;
  • Développer une offre de formation professionnelle adaptée  (passerelles entre université et entreprises) ;
  • Faire jouer un rôle moteur aux collectivités locales dans l'utilisation des innovations disponibles ;
  • Mettre les technologies au service du territoire et le territoire au service des technologies en créant un espace vivant de démonstration technologique.

VISIONNER LES INTERVIEWS VIDEOS

Les membres de chaque Conseil de développement ont réalisé une série d'interviews vidéos résumant les attentes et les préoccupations de habitants de chaque territoire sur les trois thèmes de travail présentés lors de la manifestation :

 

Film introductif à la table-ronde "Déplacements et Solidarité urbaine"

vlcsnap-88220

 

Film introductif à la table-ronde "Innovation, Industrie, Emploi"

vlcsnap-90080

 

Film introductif à la table-ronde "Vers un pôle métropolitain opérationnel"

vlcsnap-90585

 

 

"Le pôle métropolitain n’est pas une simple question technique destinée à mobiliser les acteurs convaincus de l'inefficacité des découpages administratifs actuels. Il s'agit avant tout de construire, dès à présent et sans plus tarder, les conditions d'un dialogue indispensable à la poursuite de projets capables d’avoir un véritable impact économique et social sur le territoire. 

 

Les obstacles ne sont pas insurmontables et quelques exemples récents le montrent. Pour les phases de qualification d’ITER, pour obtenir Marseille Provence 2013 capitale européenne de la culture, pour construire l’Université Unique, les acteurs du développement ont testé les vertus du « jouer collectif ». Ces grandes réussites, que l’on n’attendait pas forcément, n’ont pu être obtenues que par des efforts, des engagements, des rapprochements qui n’ont pas été des renoncements.

 

Aujourd’hui, les intercommunalités du pôle métropolitain sont invitées à accélérer le mouvement, c'est-à-dire à se faire confiance pour donner un contenu à leurs intentions et permettre au territoire, riche de potentialités, d'enfin révéler et mettre à profit la totalité de ses talents et de ses ressources."

 

Philippe LANGEVIN,

Maître de conférences

18 février 2012